• Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Tumblr - Black Circle

© 2019 osteopathe-montrouge.com / Axel Goldsztejn

3 rue Arthur Auger

92120  - Montrouge

Île de France

Cabinet d'ostéopathe Montrouge

Consultations sur place et à domicile

Urgence ostéopathe

Site optimisé pour mobiles, tablettes et ordinateurs

Qu'est-ce que l'osthéopathie ?

Une urgence, un rendez-vous,

Pour vous soulager et vous soigner, contactez-moi par téléphone, par mail ou sur le site, je vous reçois dans mon cabinet à Montrouge sur rendez-vous et j'interviens à domicile sur toute l'Île de France.

L’ostéopathie est une médecine manuelle qui permet, par une compréhension globale du patient, de prévenir, diagnostiquer et traiter les dysfonctions relatifs à la mobilité des tissus du corps, susceptibles d’en altérer son état de santé.

L’ostéopathe, horloger du corps, utilise ses mains pour diagnostiquer et traiter son patient. Il évalue l’état des différents systèmes du corps humain par des tests de mobilité articulaire, viscérale et crânienne.

Chacune de ces sphères ne pouvant être traité de manière indépendante, l’ostéopathe, par ses connaissances anatomiques, physiologiques et biomécaniques, établit des relations afin d’isoler l’origine primaire de votre douleur.
En effet, la manifestation d’une douleur peut-être la conséquence d’un dysfonctionnement primaire qui doit être traité pour guérir la symptomatologie.


L’ostéopathe a donc une vision globale de son patient, le considérant dans son ensemble .

Par des techniques manuelles adaptées, Il s’engage à traiter les problèmes fonctionnels de ses

patients. Il occupe une place majeur dans la prévention de l’apparition de pathologie et dans le

maintient d’un bon état de santé.

Fondée au cour du XIXème siècle par Andrew Taylor Still, l’ostéopathie repose sur 4

grands principes :

L’unité du corps :

L’ostéopathe à une vision globale du corps, il considère les différentes partie du corps en inter-dépendances les unes aux autres. Chaque patient est donc une unité constitué de différents tissus (muscles, tendons, articulation, nerfs...) indissociables les uns des autres. « Si l’on décompose l’organisme vivant en isolant ses diverses parties, ce n’est que pour la facilité de l’analyse expérimentale, et non point pour les concevoir séparément. » Claude Bernard, Médecin et physiologiste français 1813-1878

 

L’auto-régulation :

Le corps est une formidable « machine » capable de s’auto-réguler en s’adaptant aux

contraintes environnementales. L’ostéopathe, lors d’un dérèglement du corps, à pour

objectif de favoriser ce mécanisme d’adaptation, en redonnant son équilibre au corps.

La structure gouverne la fonction et inversement :

La perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments, des tendons ou des

viscères peut entraîner un déséquilibre de l’état de santé. Par exemple, un blocage

mécanique de vertèbres thoraciques peut provoquer des difficultés respiratoires pouvant

être améliorées par la libération des structures verrouillées. A l’inverse une gêne respiratoire

peut entraîner un verrouillage thoracique qui entretient le mal-être.

La règle de l’artère est suprême :

Si les liquides sanguins, lymphatiques et les informations nerveuses circulent librement,

alors le corps a les outils pour rétablir l’état de santé (renvoie au principe d’auto-régulation).